Calvados : un maire reçoit un coup de matraque en voulant arrêter un rodéo urbain

250890bcff14fdf8981051d20a976beb25a82d6d931c4667c99974c500e16a9d1

Le maire de Le Faulq, une commune au nord de Lisieux, a porté plainte. Une enquête a été ouverte par les gendarmes.

Aux alentours de 15h, samedi 23 octobre, Bruno Lethuilier apprend qu’un rodéo urbain se déroule dans sa commune de 340 habitants, Le Faulq à quelques kilomètres de Lisieux. «C’était dangereux. Je suis allé les voir pour leur demander d’arrêter», a-t-il expliqué à nos confrères de Ouest-France. Le maire, habitant à quelques encablures, du rodéo s’y rend.

Sur place, «entre 30 et 40 personnes » bloquaient la circulation assure le premier magistrat de la commune. «Je suis descendu de ma voiture. Je voulais aller parler à l’un d’entre eux. Mais j’ai reçu un coup. Avec une batte, il me semble», poursuit-il. Selon les gendarmes, cités par France Bleu Normandie, il s’agissait d’une matraque.

Une enquête leur a été confiée et le maire a déposé plainte, a appris Le Figaro. Un véhicule a déjà été perquisitionné. Bruno Lethuillier n’a pas été transporté à l’hôpital, mais il pourrait bénéficier d’une ITT (incapacité temporaire du travail).

close

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter du Noir & Blanc

... vers le haut