Avoir un défibrillateur chez soi est autorisé depuis 2007. Les chiffres sont implacables : chaque année, 40 000 Français sont victimes d’un arrêt cardiaque, seulement 8% y survivent. Face à une crise cardiaque, on n’a que 4 minutes pour intervenir : passé ce délai, les chances de survie diminuent dramatiquement le plus souvent les secours mettent bien plus de quatre minutes à arriver sur place. Sachant qu’une majorité de ces arrêts cardiaques ont lieu à domicile, installer un défibrillateur chez soi, au même titre qu’un détecteur de fumée et qu’un extincteur apparaît comme une nécessité vitale. L’Occitanie fait partie des trois régions dont les habitants ont été les plus nombreux à vouloir s’équiper. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : si vous disposez d’un défibrillateur à portée de main et savez vous en servir, vous multipliez par 10 (50 % au lieu de 5 %) les chances de sauver la vie de la victime.

Une utilisation simplifiée :

Les défibrillateurs automatiques analysent de manière autonome le rythme cardiaque. Ils prennent ensuite la décision de délivrer un choc sans validation du témoin. Votre rôle se limite à poser les électrodes et procéder au massage cardiaque. Un défibrillateur automatique ET à démarrage automatique n’a par ailleurs pas de bouton MARCHE/ARRÊT. La simple ouverture du capot lance la procédure.

close

La Newsletter des Infos locales

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter du Noir & Blanc

... vers le haut