La “nouvelle” montagne

montagne

Respirer, glisser, marcher … on n’a jamais eu autant envie de prendre de la hauteur et de profiter, avec respect, du paysage. Effet boule de neige, de belles initiatives se multiplient et nous ouvrent de nouvelles pistes.

Après des années de ski tous azimuts et de course au plus beau domaine skiable, la revanche a sonné. C’est ce que l’on pressentait depuis deux saisons hivernales – moins de ski, plus d’expériences – se confirme aujourd’hui. Et à écouter les professionnels de la montagne, les plus septiques y ont pris goût, posant un regard neuf sur le paysage, et ce que peut offrir la montagne en matière de déconnexion … ludique, extrême ou contemplative.

Les petites stations et les villages de montagne, par exemple près de chez nous, Lacaune ou Font-Romeu, ont gagné leurs galons par la même occasion en privilégiant depuis longtemps art de vivre et spécificités plutôt que performances.

Offrant sans le vouloir une bonne leçon aux plus grandes, en alternant sensations et traditions autour d’expériences à partager.

Les offices de tourisme sont formels, y compris ceux des stations les plus “sportives” : les raquettes et les peaux de phoques (qui n’en sont plus) font désormais partie intégrante d’un séjour. Partout des activités ‘nature” se multiplient au point d’inscrire la montagne parmi les nouvelles destinations ne serait-ce que pour un simple week-end hors piste. A la faveur d’un regain d’intérêt pour un tourisme plus authentique etr durable, la montagne coche toutes les cases : des paysages grandioses, un plein d’énergie immédiat et une convivialité chalereuse

close

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter du Noir & Blanc

... vers le haut